CTAD AU SERVICE DE VOTRE BIEN-ETRE ET DE VOTRE SUCCES

CTAD AU SERVICE DE VOTRE BIEN-ETRE ET DE VOTRE SUCCES

l'ANANAS Qu'en tirons nous?

Le terme "ananas" vient de l’espagnol qui l’a emprunté au tupi-guarani (langue du Brésil) "nana" dont le sens est "fruit exquis".


Ce fruit est originaire du Paraguay et du sud du Brésil. Il pourrait avoir été domestiqué il y a des milliers d’années par les Indiens tupi-guaranis. Ces derniers l’auraient disséminé dans toute l’Amérique du Sud et l'Amérique Centrale, tandis que les excellents navigateurs qu’étaient les Indiens des Caraïbes l’établissaient en Guadeloupe et dans les autres îles des Caraïbes, où Christophe Colomb le découvrit en 1493.


Les Espagnols et les Portugais l’introduiront en Espagne, aux Philippines, en Chine, en Afrique et en Inde. Dès la fin du XVIe siècle, il sera cultivé dans la presque totalité des régions tropicales du monde. 

                                                         



Partie utilisée

En phytothérapie, c’est la tige qui est utilisée pour ses vertus médicinales.



Propriétés

La tige de l’ananas contient une grande quantité de broméline, une enzyme protéolytique qui tire son nom de "broméliacées", la famille botanique à laquelle appartient l'ananas. Elle agit en fractionnant les protéines, facilitant ainsi leur digestion et leur drainage dans l’organisme. On lui attribue également un pouvoir désinfiltrant, c’est pourquoi il est conseillé de consommer de l’ananas dans les régimes associés à une rétention d'eau ou à de la cellulite.



Le manganèse est le deuxième composé intéressant de l’ananas qui en est une excellente source. Cet oligo-élément agit comme cofacteur de plusieurs enzymes et facilite une douzaine de processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 


100 g d’ananas apportent environ un quart des Apports Journaliers Recommandés en vitamine C. En plus de ses propriétés antioxydantes, cette vitamine contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle aide à se protéger contre les infections et favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux.



Contre-indications

Tout comme d’autres fruits, dont la fraise et la tomate, la consommation d’ananas provoque la libération d’histamine dans l’organisme. Chez certaines personnes, cela peut provoquer l’apparition de réactions bénignes, comme l’urticaire. Il est important de noter que ce phénomène n’est pas une allergie, mais plutôt une intolérance alimentaire nécessitant l’arrêt de la consommation de l’aliment causant ces symptômes.



31/08/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres